samedi 12 décembre 2009

LA PERSONNALITÉ - 29e partie

CONCLUSION

Ces quelques issues appliquées aux différents stades nous montrent bien le processus évolution de l’individu.

Dans le processus de maturation intellectuelle Kohlberg a déterminé au cours de ses recherches six stades de développement moral. Ils sont tous qualitativement différents les uns des autres et constituent entre eux une séquence progressive. Ils s’engendrent les uns dans les autres dans une perspective développementale.

Ces stades de développement moral font référence à des structures (les schémas de Piaget) et non au contenu moral (aux valeurs elles-mêmes). Les quatre premiers stades de Kohlberg corresponderaient à « l’hétéronomie » de Piaget alors que les stades 5-6 corresponderaient à « l’autonomie de Piaget ».

Chaque individu s’intègre dans le premier stade et poursuit, à un rythme qui lui est propre, la marche vers l’autonomie qu’il n’atteindra peut-être….jamais.

PRÉLIMINAIRES
Depuis des centaines d’années que les humanistes s’efforcent de construire un système de valeurs naturelles et psychologiques, qui puisse dériver de la nature même de l’homme. Et pourtant, la plupart n’ont pas encore réglé un mieux être, un bien-vivre, puisque nous avons encore aujourd’hui autant de névrosés, d’inadaptés.

Si elles ont échoué, ce n’est pas par manque d’affirmations psychologiques, mais c’est beaucoup plus parce qu’elles sont inadéquates, fausses, incomplètes, ou encore présentent des lacunes.

« Comme chacun défend son territoire moral et surestime le « bien » dont il a la charge » (Rostand), l’humanité est moins menacée par l’indigence morale que par la pluralité de ses idéaux. Nous faisons face à un antagonisme de dévouement.

Afin de mieux comprendre ce que nous sommes, le monde dans lequel l’on vit, le cheminement que nous devons parcourir, il faudrait faire appel à toutes les perspectives d’étude présentes qui nous donneraient un éclairage multidisciplinaire. On percevrait le recoupement et le cloisonnement de certaines sciences et théories, l’archaïsme de d’autres. La portée de ce travail ne nous le permettrait pas. Si l’approche biologique, (Money), l’approche psychanalytique (Freud), l’approche anthropologique (Margaret Mead) ouvrent des dimensions, nous aimerions présenter un travail de synthèse sur deux auteurs contemporains qui nous intéressent :
Erik H. Erikson et Kohlberg.


* à suivre *

0 Comments: