jeudi 7 janvier 2010

LA PERSONNALITÉ - 54e partie

CONCLUSION

La théorie de la personnalité de Maslow contraste beaucoup avec d’autres conceptions de la personnalité. Pour Maslow l’homme est bon, plein de potentiel, il recherche la stimulation pour s’auto-actualiser. Ce processus, propre à l’homme, est conscient et non rigide. Cependant, seule une petite minorité d’entre eux arrive à avoir des expériences de pointe. Ces expériences de pointe n’arrivent que rarement chez les jeunes. Évidemment, dans cette théorie, l’attention est centrée sur la personne en bonne santé, tant physique que mentale, et ne porte pas du tout sur la personne qui a peu de moyens ou qui a des carences comme c’est le cas pour beaucoup de personnes âgées.

En fait, nous n’avons pas trouvé de véritable expérimentation fondée sur la théorie de Maslow et sa hiérarchie des besoins appliquée avec des personnes âgées. C’est donc vers les théories psychosociales que nous allons nous tourner pour essayer de comprendre ce que les personnes âgées vivent.

* à suivre *

0 Comments: