samedi 3 avril 2010

JOUEURS PATHOLOGIQUES - 11e partie

CONCLUSION

L’objectif général de cette recherche avec les usagers était de fournir des renseignements et des enseignements utiles à l’amélioration des services offerts aux joueurs et qui permettent de mieux comprendre le vécu et les réalités des personnes qui sollicitent des traitements pour le jeu. Nous tentions aussi de comprendre le cheminement et les raisons qui motivent la personne à vouloir de l’aide pour ses problèmes de jeu et de connaître ses besoins et ses attentes concernant les services à recevoir. Ces nouvelles données peuvent donc orienter les interventions thérapeutiques des professionnels et permettre de personnaliser les traitements individuels afin de mieux répondre aux demandes de la clientèle des joueurs pathologiques en fonction de l’étape de rétablissement où ils sont rendus et des motivations profondes qui les ont menés à chercher de l’aide.

Par ailleurs, ces données sur les motivations des joueurs à chercher de l’aide sont à même non seulement d’éclairer les interventions thérapeutiques, mais aussi de permettre une meilleure adaptation des services périphériques (planification financière, gestion du temps libre, médiation avec l’employeur, médiation familiale, etc.) à la pluralité des motivations et des besoins de la clientèle.

Si cette recherche propose de nouvelles perspectives sur l’adaptation des services actuels de traitement du jeu pathologique et des pistes de réflexion appelant les intervenants à une grande capacité d’écoute, d’évaluation et d’adaptation, elle ouvre la porte à d’autres questions. Comment mieux répondre aux besoins des joueurs présentant des problèmes de comorbidité? Comment gérer les différences de motivations et de besoins dans les thérapies de groupe? Comment évaluer à leur juste mesure les poids des motivations du conjoint ou de l’employeur dans la démarche du joueur? Ou encore, plus généralement, comment gérer au mieux l’effet des listes d’attentes sur les motivations des joueurs à se faire traiter? La suite des travaux permettra peut-être d’éclairer ces différentes facettes d’un même thème, dans l’espoir que les traitements répondent de mieux en mieux aux besoins de la population.

0 Comments: