mercredi 7 décembre 2011

LA DÉTRESSE DES HOMMES - 15e partie

Les autres signes

Les immigrants consultants essentiellement pour des troubles du comportement qu'ils jugeaient pathologiques comme les brusques accès de colère, les troubles de la concentration, l'hyperhémotivité, les sursauts exagérés....

Mais il est frappant de constater que de nombreux immigrants ont exprimé ces troubles du comportement sous la forme d'une peur angoissante de devenir fou. Ils remarquaient qu'ils n'étaient plus en mesure de se contrôler, qu'ils se mettaient fréquemment et violemment en colère pour des broutilles, qu'ils ne supportaient plus leurs enfants, ni les règles coutumières, et que leur souhait était de s'exclure de la collectivité (notamment asiatique). Un fort sentiment de honte était associé à ces manifestations, et seule leur "folie" pouvait expliquer qu'ils perdent ainsi la face, qu'ils ne parviennent plus à se concentrer, ou à avoir des relations sociales. Et même le simple fait de relater ces changements de comportements dans le cadre de l'entretien psychiatrique était péniblement vécu.

0 Comments: