dimanche 30 novembre 2008

Au Compte-goutte - La Sexualité 1e

La reproduction sexuée, qui est apparue il y a un milliard d'années a entraîné le développement d'une infinité de combinaisons génétiques, en provoquant une accélération prodigieuse de l'évolution.

Avec la reproduction sexuée est née la motivation sexuelle, permettant le rapprochement du mâle et de la femelle, et la survie de toute espèce ayant adopté cette façon de transmettre ses génies.

Certaines espèces ne vivent d'ailleurs que le temps de se reproduire pour mourir une fois cette tâche accomplie.

Et que dire des odeurs........dans la sexualité. Pour Elliot M.F. il n'y a que la vue ou l'audition qui interviennent dans notre façon d'entrer en contact avec les autres; l'affection semble aussi jouer un rôle dans l'attirance ou la répulsion que les autres exercent sur nous.

Les éthologistes avaient déjà montré que les membres de nombreuses espèces animales utilisent les sécrétions de certaines glandes afin de communiquer aux autres, par le marquage, les lmites de leur territoire ou encore pour attirer le ou la partenaire en vue de l'accouplement. Ces sécrétions furent appelées, pour cette raison, "hormones sociales" ou phéromones. Nos connaissances sont encore limitées sur l'olfaction humaine. Pourtant, des expressions telles que "avoir quelqu'un dans le nez" (ce qui paradoxalement signifie qu'on "ne peut pas le sentir") portent à croire que cet organe joue sûrement un rôle plus important qu'on ne le pense sans que nous en prenions nécessairement conscience.

* à suivre *

0 Comments: