lundi 16 février 2009

Toxicomanie et la Femme 25e partie

La femme au foyer

Le danger de l’alcoolisme guette aussi la femme demeurant au foyer. Après quelques années de mariage, la routine s’installe. La femme qui a coupé avec ses amitiés pour s’attacher à son mari et à ses enfants se retrouve seule avec un homme de plus en plus grugé par son travail, ses loisirs ou autres activités. Les enfants grandissent, ils ont moins besoin de son aide et souvent ils deviennent une source de problèmes. À cela s’ajoutent les questions d’argent.

Solitude, tension, routine, problèmes d’insécurité…Comment échapper? Comment réussir à ne pas y laisser sa peau? Elle commence à boire question de relaxer. Puis un jour, les difficultés s’accumulant, elle consomme davantage et s’enivre pour oublier. Honteuse de s’être laissée aller, elle cherche de nouveau à fuir en rechutant et c’est l’engrenage.

Peu à peu, elle néglige sa maison, ses enfants, son mari et sa propre personne. Elle perd le goût de créer, de cuisiner, de s’occuper. Elle désire s’en sortir mais ne le veut pas vraiment parce que sous l’effet de l’alcool oublie ses problèmes. Elle se coupe de plus en plus de tout ce qui l’entoure. Des problèmes de santé apparaissent, avec eux, les médicaments. Elle en viendra même à combiner alcool et médicaments, ce qui dans bien des cas est plus que néfaste.

« En combinant l’alcool et les drogues, les femmes savent qu’elles se jouent un jeu et cette double trahison de soi consolide les images de mauvaise mère, de mauvaise épouse et de mauvaise personne qui les habitent déjà ».



* à suivre *

0 Comments: