dimanche 15 février 2009

Toxicomanie et la Femme 24e partie

Le phénomène de l’alcoolisme chez la femme.

Le phénomène de l’alcoolisme chez la femme est un fait. De plus en plus de femmes incapables de supporter le stress inhérent à la vie moderne cherchent à oublier ou à alléger leurs problèmes dans la consommation de l’alcool.

« L’alcool, dans notre civilisation est un moyen pour dissiper l’appréhension, l’anxiété et les tensions, pour établir et maintenir certaines relations sociales, familiales et économiques. Il est aussi très souvent associé à une fête, à une célébration, à des vacances. Il est facile à obtenir et constitue un modèle de comportement des parents, des amis. »

Il n’est donc pas étonnant que de plus en plus de femmes y succombent.

Dans ce texte nous traiterons des points suivants :
La femme dans ses relations sociales
La femme au foyer
La femme et la vie sexuelle

La femme dans ses relations sociales

La société demande beaucoup à la femme. La publicité nous la montre belle, sans cheveux gris, sans rides, dotée d’un silhouette idéale. Femme-objet qui plaît en tout temps.

Il lui faut aussi être une épouse fidèle, une mère aimante une amie compréhensive et une ménagère hors pair.

Elle doit savoir affronter les difficultés sans flancher, garder son sang froid, sa gaîté et son sens de l’humour en tout temps.

Pour être complète, la femme moderne doit être sportive, instruite, au courant de l’actualité et de la dernière mode.

Que d’exigences pour une simple femme!

Si un bon nombre d’entre elles ont pris leurs distances et vivent comme bon leur semble, plusieurs par contre, influencées par l’environnement étouffent dans un stress insupportable. Elles se croient obligées de suivre ces courants et se laissent entraîner dans un tourbillon qui les détruit.

Un de ces tourbillons est celui de la consommation de l’alcool. Le moindre prétexte devient bon pour boire : party de bureau, anniversaires, célébrations, réceptions privées ou publiques…

Au début elles consomment avec modération pour faire comme tout le monde, pour s’amuser, pour se dégêner, parce que ça fait bien.

Petit à petit elles se passent de « buveuses occasionnelles » à « buveuses régulières » Appéritif avant chaque repas, un verre au retour du travail pour se détendre.

« La tension est un phénomène dont l’intensité est propre aux temps modernes. L’état de détente que procure l’alcool peut jouer de mauvais tours au consommateur non averti.

* à suivre *

0 Comments: