samedi 11 avril 2009

Toxicomanie vs Psychotropes 5e partie

Dépendance ou assuétude

La notion de dépendance est un concept clé dans le domaine de la toxicomanie. Le terme assuétude est privilégié et s’avère un synomyme.


La dépendance ou l’assuétude se caractérise par :

Ø un besoin impérieux chez un individu à consommer malgré les problèmes significatifs engendrés;
Ø des conséquences de la consommation sur plusieurs aspects de la vie de l’individu (vie sociale, familiale, professionnelle).

Références :
CQCS (1994). Programme de formation pour la prévention de la transmission du VIH chez les usagers de drogues par injection : « Toxicomanie et Sida : aiguillons nos interventions! ». Cahier II. Québec : MSSS, p. 111.


Faits

Généralités


La personne toxicomane a passé une partie de son existence à refuser de vivre ce que la vie avait à lui offrir.

La personne toxicomane n’arrive jamais seule à une demande d’aide.

La demande d’aide n’est pas pour cesser la consommation mais plutôt pour arrêter la souffrance.

La personne toxicomane donne une demande au thérapeute et elle veut que tout se déroule à sa manière.

Références :
Notes personnelles des conférences prononcées les 18 et 19 mars 1995 dans le cadre du Colloque 15è anniversaire Certificat en toxicomanies (Faculté de l’Éducation permanente, Université de Montréal).



“La règle des 5 D”

Déni :
La personne toxicomane nie sa condition

Défi :
La personne toxicomane pose des défis au thérapeute.

Délit :
La personne toxicomane peut commettre des délits pour subvenir à ses besoins de consommation.

Désengagement :
La personne toxicomane s’est exclue de la société.

Dépression :
La personne toxicomane, lorsqu’elle prend conscience qu’elle n’a pas de réalisations concrètes dans sa vie, sombre dans un état dépressif.

Références :
Notes personnelles des conférences prononcées les 18 et 19 mars 1995 dans le cadre du Colloque 15è anniversaire Certificat en toxicomanies (Faculté de l’Éducation permanente, Université de Montréal).


* à suivre *

0 Comments: