dimanche 12 avril 2009

Toxicomanie vs Psychotropes 6e partie

Faits

Type de relation interpersonnelle

La personne toxicomane emprunte fréquemment un type de relation interpersonnelle de dépendance :

Ø Les attentes sont irréalistes ou magiques (l’autre nous changera, nous améliorera);

Ø Le manque d’honnêteté (la relation sera détruite si l’autre apprend tout à notre sujet);

Ø Le contrôle (le maintien de la relation est obsédant, un contrôle sur l’autre est exercé pour ne pas être abandonnée).

Références :
Champagne, D. (1995). Caractéristiques d’une relation de dépendance. Notes transmises dans le cadre de la formation : « Toxicomanie et Sida, aiguillons nos interventions! ». Document non publié.


Éléments à considérer chez la personne toxicomane qui requiert des services de santé


La personne toxicomane a tendance à cacher sa consommation aux intervenants par crainte :

  • d’être jugée;
  • d’être traitée différemment des autres personnes;
  • d’être dénoncée aux autorités policières
Références :
McCaffey, M. et Vourakis, C. (1992). « Assessment and relief of pain in chemically dependent patients ». Orthopaedic Nursing, 11, 2, p. 18.


Éléments à considérer chez la personne toxicomane qui requiert des services de santé (suite)

La personne toxicomane hospitalisée, considérant qu’elle ne peut plus contrôler sa consommation :

Ø Devient anxieuse;

Ø Anticipe les symptômes de sevrage;

Ø Craint qu’aucun traitement ne lui sera offert pour pallier à ses symptômes de sevrage.

Références :
McCaffey, M. et Vourakis, C. (1992). « Assessment and relief of pain in chemically dependent patients ». Orthopaedic Nursing, 11, 2, p. 18.


* à suivre *

0 Comments: