vendredi 3 juillet 2009

La Mort - 15e partie

Pour l’adolescent, on peut évaluer le concept de mort en le divisant en 5 sous-concepts : la finalité, l’irréversibilité, la causalité, l’universalité et le vieillissement – le vieillissement, l’idée que les gens meurent quand ils sont vieux, est le concept compris avant tout autre. L’irréversibilité, le fait qu’une fois avant tout autre. L’irréversibilité, le fait qu’une fois mort, on ne peut revenir à la vie, est habituellement compris par après, et suivi du concept d’universalité (tout le monde doit mourir). La finalité (l’idée que la mort est un état final) et la causalité (le fait que la mort est intrinsèque aux êtres vivants et n’est pas seulement produite par des causes extérieures) se développent plus tard (Grenier 1986) a raffiné ces sous-concepts et établi les critères suivants pour déterminer un concept de mort correspondant à un niveau évolué de compréhension : la finalité (qui comprend l’irréversibilité), « l’état de mort », (qui renvoie à la cessation des fonctions biologiques), l’universalité, l’imprévisibilité et la causalité.

* à suivre *

0 Comments: