mardi 18 août 2009

Émotion - Regard Culturel - 13e partie

Ce piège de croire à l’absence d’émotions est omniprésent car les choses ne sont pas si évidentes au premier abord. Dans plusieurs cultures, le soma et le psyché sont deux niveaux qui s’interpénètrent. Les émotions ne sont-elles pas des pensées corporéifiées, chaudes, impliquant le moi, pour reprendre les expressions de Michelle Rosaldo (1984)? Le langage du corps comme tout langage peut-être, est métaphorique. Les références au cœur, au foie, aux intestins renvoient à un vécu profondément émotif. Certaines théories ethnopsychologiques sont très explicites à cet égard : chez les peuples quichuas des Andes, le cœur est le centre de l’être, le sang est le souffle de la vie. La tristesse est assimilée aux battements du cœur.

* à suivre *

0 Comments: