dimanche 6 septembre 2009

Le Retour au Bercail - 15e partie

Symptômes Positifs

La schizophrénie se rencontre autant chez les hommes que chez les femmes, mais pour des raisons de grammaire nous employons habituellement le masculin universel au lieu de nous encombrer des deux pronoms « il » et « elle » à la fois.

La schizophrénie est une maladie caractérisée par l’alternance des périodes de rémission et de rechute. Les périodes aiguës, ou « rechutes », surviennent lorsque les patients éprouvent un certain nombre de sensations qui s’ajoutent à leur répertoire habituel de sentiments. Du fait qu’elles s’ajoutent, ces sensations sont appelées « symptômes positifs », bien que, dans ce contexte, le mot positif n’ait pas du tout le sens d’ « être voulu ». Il s’agit en fait des hallucinations, du délire et de l’incohérence dans les idées qui semblent revenir périodiquement, probablement sous l’effet d’un certain nombre de facteurs de stress. Ces symptômes cèdent généralement devant une baisse de stimuli, des interactions calmes et l’emploi de médicaments antipsychotiques. Les périodes aiguës sont entrecoupées de périodes de rémission plus ou moins longues au cours desquelles les patients éprouvent souvent des « symptômes négatifs ». Il s’agit d’éléments soustraits au répertoire normal du vécu des patients dont la perte d’intérêt, la perte de cordialité et la perte du sens de l’humour. Les symptômes négatifs ne réagissent généralement pas aux médicaments mais nécessitent une aide psychologique plus poussée.

Cette série porte sur les symptômes positifs et négatifs ainsi que sur les traits de personnalité qui risquent d’être confondus avec les symptômes de la maladie. Nous espérons que les renseignements que cette série contienne permettra d’élaborer certaines stratégies qui aideront à surmonter les situations difficiles, les sentiments partagés et les confrontations pénibles.

* à suivre *

0 Comments: