mercredi 2 septembre 2009

Retour au Bercail - 12e partie

Aide supplémentaire

« Quand doit-on demander de l’aide? »

La plupart des gens demandent de l’aide lorsqu’ils ressentent de l’incertitude face à un problème ou lorsqu’ils ne sont plus capables de maîtriser la situation.

Beaucoup de problèmes de ce genre peuvent survenir avec la schizophrénie. Les parents devraient demander de l’aide toutes les fois qu’ils sont confrontés à un dilemme relatif à la violence, au crime, au suicide, l’homicide et au refus d’accepter de l’aide lorsque celui qui refuse présente des signes évidents de maladie. Le refus de prendre les médicaments peut naître du refus d’accepter la maladie ou à cause des effets secondaires incommodants. Dans le premier cas, les parents peuvent devoir prendre une position ferme; dans le second, les médicaments additionnels pour corriger les effets secondaires peuvent être nécessaires.

Il existe donc un éventail très large de raisons pouvant nécessiter de l’aide. La personne à appeler dépend de la nature du problème. S’il est question de violence ou de crime, la police doit être avisée en premier; le thérapeute entre en scène une fois la crise maîtrisée. Celui-ci peut toutefois être le premier contacté lorsqu’un conflit survient après que le malade ait manqué aux règles familiales. En d’autres termes, il faut s’adresser à la personne susceptible de pouvoir résoudre le problème auquel on fait face.

* à suivre *

0 Comments: