mardi 27 octobre 2009

LES TEMPS DU VERBE - 2er partie

8. Au fond du gouffre bru________ un torrent (BRUIRE à l’imparfait)
isait
yait
issait
iait

Rép. : bruissait
Et : Il fuyait le soleil qui lui cuisait le visage.
Rem. : Les verbes en –UIRE font leur imparfait en –UISAIS, -UISAIS, -UISAIT, etc., Exception : le verbe BRUIRE fait le plus souvent aujourd’hui : BRUISSAIS. La forme BRUYAIS est désuète.

9. Je le consomm___________ hier, le reste du pâté de canard (passé simple).
ai
ais
é
is
Rép. : Je le consommai….
Mais : En attendant, je consommais (l’imparfait) tout ce qu’elle avait mis au frigidaire.
Et : Le consommé-je ou le gardé-je pour demain, ce flacon de cidre mousseux?
Rem. : Les verbes en –ER se terminent par –AI, -AS, -A, âMES, âTES, èRENT , au passé simple.

10. Il __________ y mettre le prix.
fallait
falait
(Au choix)
(Autre chose)
Rép. : fallait
Mais : Il valait mieux y mettre le prix.
Rem. : Le L de FALLOIR est toujours redoublé : PRéVALOIR n’a jamais deux L : VALOIR n’a deux L qu’au subjonctif présent.

11. On percev__________ avec assez d’exactitude le moment critique.
ra
oira
oirra
erra
Rép. : percevra
Mais : On prévoira du vin dans le colis qu’on enverra ainsi on ne le décevra pas et il boira à notre santé.
Rem. : VOIR, ENTREVOIR et REVOIR se terminent au futur par –VERRAI ; PRéVOIR et POURVOIR, par –VOIRAI; BOIRE et CROIRE, par –OIRAI; APERCEVOIR, CONCEVOIR, DéCEVOIR, PERCEVOIR et RECEVOIR, par –EVRAI.

12. Il ___________ demeuré plus d’une heure à contempler le château où il ___________ demeuré autrefois.
était, était
avait, avait
était, avait
avait, était
Rép. : était, avait
Rem. : L’auxiliaire utilisé avec DEMEURER dépend du sens : AVOIR DEMEURé : « avoir habité, ou tardé » êTRE DEMEURé : « s’être arrêté, être resté ».

13. Ces mets __________ conven____________ à n’importe qui.
seraient, u
auraient, u
seraient, us
auraient, us

Rép. : auraient convenu
Mais : Le menu dont nous étions convenus a convenu aux convives, qui m’en ont complimenté.
Rem. : L’auxiliaire utilisé avec CONVENIR dépend du sens. AVOIR CONVENU : « avoir été à propos, avoir plu »; êTRE CONVENU : « avoir admis, être tombé d’accord ». Néanmoins l’usage tend à ne plus utiliser que le verbe AVOIR.

14. Combien d’artistes qui étaient partis avec beaucoup d’ambition ____________ à se faire connaître.
n’arrivent pas
ne sont pas arrivés
(N’importe)
(Selon le sens)

Rép. : ne sont pas arrivés
Mais : ….. qui sont partis….. n’arrivent pas…
Rem. : L’aspect accompli s’impose dans la principale, vu que la relative (au plus-que-parfait) suppose une antériorité par rapport à un accompli.

15. L’œuvre qui me fascinait le plus à 20 ans,___________________________ de Camus.
c’est
c’était
ce fut
(Selon la nuance de sens)

Rép. : c’était
Mais : C’est Caligula qui me fascinait le plus, à 20 ans.
Et : L’œuvre qui me fascina le plus, ce fut etc.
Rem. : Avec le tour présentatif C’EST…… QUI ou QUE, la concordance des temps ne s’mpose pas.

0 Comments: