samedi 21 novembre 2009

LA PERSONNALITÉ - 10e partie

LES GONADES FŒTALES et l’influence hormonale maternelle.

Définition :
Les gonades sont des glandes formées de cellules indifférenciées qui s’apparentent aux ovaires immatures. Les gonades, sous l’influence de la testostérone, deviendront testicules, sinon, elles deviendront ovaires.

Cellules cellules différenciées

O O + testostérone O O
gonades testicules

O O - hormones androgènes O O
gonades ovaires

Chez l’hommes :

NORMAL
Sexe génétique cellules karyotype
Indiffé. parfait
X Y -> corps masc. -> O O + testostérone - testicules, corps ext, int. Masc.
Gonades

ANORMAL
Sexe génétique cellules
Indiffé.
X Y -> corps masc. -> O O + testostérone - testicules absentes,
gonades malformation génitale, corps ext. Masc.

Stature fém. Difficulté de préciser le sexe à la naissance

Chez la femme :

NORMAL
Sexe génétique cellules
Indiffé.
X X -> corps ext. Fém. -> O O + - testostérone ->form. ovaires
gonades corps ext. int. fém.


ANOMALIES

Sexe génétique cellules
Indiffé.
X X -> corps ext. Fém. -> O O + - testostérone ->masculinisa.
gonades ovaires sec. and.
corps ext. fém.
malf. intern.

À la naissance, difficile de préciser le sexe (maintenant, c’est différent)

Conclusion
Chez le fœtus garçon :
Si il y a absence d’hormone androgénisante, il y aura manque de masculinisation

Chez le fœtus fille :
Si il y a présence d’hormone androgénisante, il y aura masculinisation.
Donc, dans les deux cas, présence d’un hermaphrodisme apparent, et difficulté, à la naissance, de bien assigner le sexe.


* à suivre *

0 Comments: