mercredi 18 novembre 2009

LA PERSONNALITÉ - 8e partie

Présentation d’une approche, dans l’étude de la personnalité et du développement humain à travers les sciences expérimentales, et avec un éclairage multidisciplinaire, en tenant toujours compte que l’humain EST UN ÊTRE ESSENTIELLEMENT UN ÊTRE RELATIONNEL.

Le progrès des connaissances scientifiques et les réflexions qu’elles ont sont suscitées ont abouti à une « remise en question » de l’homme. L’accent est tout particulièrement mis sur « l’être relationnel ».

« L’homme est vu comme un être de relations, un être en relations, qui se crée dans ses relations au monde et à autrui, qui dépend de son monde physique et psychosocial. » Volcher.

Les différentes THÉORIES présentées répondent aux principaux BESOINS HUMAINS.

Voici quelques théories qui expliquent comment l’être humain se développe et s’achemine vers son accomplissement.

Cet éclairage de la connaissance de l’homme présentera l’aspect multidisciplinaire suivant :

-approche biologique, théorie de Money
-approche analytique, théorie de Freud
-approche psycho-social, théorie d’Erikson
-approche anthropologique, démarche culturaliste de Margaret Mead
-approche existentielle, typologie des valeurs la théorie de Kohlberg

LES DIFFÉRENTES THÉORIES RÉPONDENT AUX OBJECTIFS DE MES ÉCRITS, OBJECTIFS QUI CONTRIBUENT À DÉVELOPPER LA FORMATION INTÉGRALE DE MES LECTEURS ET LES AIDENT AINSI À RÉPONDRE À LEURS BESOINS.

OBJECTIFS

PLANS –> biologique-> intellectuel-> culturel -> social -> métaphysique
APPRENDRE À-> VIVRE -> APPRENDRE -> COMMUNIQUER ->DEVENIR -> ÊTRE

LES BESOINS HUMAINS
Plan biologique
Intellectuel
Culturel
Social
Métaphysique

THÉORIES –> MONEY – FREUD – LEVISTRAUSS, MALINOWSKI, MEAD – ERIKSON – KOHLBERG

APPROCHES -> BIOLOGIE – PSYCHOLOGIE – ANTHROPOLOGIE -> SOCIOLOGIE -> PHILOSOPHIE

ÊTRE HUMAIN = ÊTRE RELATIONNEL
Organisme et environnement
Individu et univers

COMMUNICATION
HUMAIN VIVANT = ÉCHANGE
PERSONNE VIVANTE = RELATION


À RETENIR
Toutes les fois qu’un individu doute de son identité (ne sait pas qui il est) il aura de la difficulté à signaler au monde extérieur ses besoins.

Toutes les fois qu’un individu ignore la réalité extérieure, il aura de la difficulté à satisfaire ses besoins d’une façon harmonieuse.

Toutes les thérapies sont axées sur trois choses :
-elles sont centrées sur le patient pour lui faire retrouver qui il est et ce dont il a besoin (psychanalytique – existentielle)
-elles sont centrées sur l’ajustement à la réalité, c’est-à-dire, travailler un comportement adéquat (behavioral).
-elles sont centrées sur la relation inter-personnelle (ex. Sullivan)

* à suivre *

0 Comments: