jeudi 4 février 2010

LA PERSONNALITÉ -- 91e partie

En ce qui a trait à l’étude du concept de soi chez les retraités, précisions que celle-ci a pris une place de plus en plus considérable au niveau de la recherche. Néanmoins, il faut reconnaître le peu d’études qui ont été menées concernant les transformations du concept de soi depuis l’enfance jusqu’à la vieillesse.

Dans le cadre de cette recherche, nous allons examiner les raisons possibles qui portent à croire que la mise à la retraite engendre des modifications au niveau de la perception de soi. Pour ce faire, nous allons nous pencher sur le phénomène de la retraite et nous analyserons ses impacts sur le retraité. De plus, nous tenterons d’identifier les changements majeurs qui en découlent. Nous apporterons une réflexion sur l’inégalité sociale et la retraite. Enfin, l’analyse des mécanismes jouant un rôle dans le maintien du concept de soi sera également considéré.

La notion de retraite telle que nous la connaissons aujourd’hui émerge de l’industrialisation avec la montée du capitalisme (Carette, Plamondon et Plamondon, 1984). D’après les auteurs consultés il s’agit, pour le travailleur, du passage de la production à l’inertie. Le travailleur quitte son rôle de travailleur-producteur et cesse ses activités rémunérées.

Zay (1981) situe la retraite comme un événement, comme un processus et finalement comme une phase du cycle de la vie. Carette, Plamondon et Plamondon (1984), parlent de la période de la retraite comme d’une période de dévalorisation sociale. En cela, ils rejoignent Guillemard (1974 et 1977) qui définit la retraite comme étant une mort sociale pour le retraité.

Enfin, il semble exister une corrélation entre la façon de vivre sa retraite (conduites de retraites) et les événements passés tels que la réussite sociale et le statut social. Ce volet particulier sera exploré à travers les diverses théories psychosociales reliées au vieillissement et à l’adaptation à la retraite.

La façon dont un individu perçoit et interprète les événements a un rôle
important à jouer dans notre compréhension de la personnalité. Mais une
étude scientifique de la personnalité doit aussi s’intéresser aux conditions qui
exercent une influence sur le concept de soi et qui déterminent si les
potentialités de l’individu vont se réaliser ou pas (Hilgard, Atkinson et
Atkinson, 1980, p.457).

* à suivre *

0 Comments: