vendredi 7 mai 2010

LA FABRICATION DU MÂLE - 10e partie

a) intervenir sur le lien « homme et intervenant(e) »

La relation sur laquelle il est possible d’intervenir, dans le but de favoriser les liens des hommes, est celle que nous établissons nous-mêmes avec les participants masculins. La prise de contact et l’accueil demeurent particulièrement fondamentaux pour soutenir ou anéantir une relation d’aide. L’établissement d’un lien de confiance et d’une relation dialogique permet un échange dans un processus de développement. Les principaux objectifs du lien entre l’individu et l’intervenant(e) sont : agir pour favoriser la confiance, connaître et apprendre ensemble, partager la solution au problème, partager le contrôle de l’entrevue et maintenir une ouverture réciproque (Lévesque et al., 1985). Les dimensions sociales des problèmes sont validées et les enjeux sociaux reconnus pour « démarquer la responsabilité individuelle et la responsabilité sociale dans la situation d’une personne » (Moreau, 1987, p.233).

Les hommes nous laissent percevoir que les principales qualités qu’ils apprécient d’un(e) intervenant(e) demeurent la franchise, l’ouverture, l’écoute, l’honnêteté, l’intérêt, l’égalité, le respect et la flexibilité. Ils apprécient la qualité du lien, les tentatives de coopération pour trouver conjointement la définition du problème et l’aide pour décrire leurs idées, leurs sentiments et leurs comportements. Il s’agit finalement des caractéristiques de la relation dialogique.


* à suivre *

0 Comments: