mardi 4 janvier 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 7e partie

TOMBER DANS LE BONHEUR COMME ON GOÛTE LE CIEL

Ce lâcher prise autour de certains besoins ne se fait pas sans errances, sans impasses, sans désarroi. Denis Vaysse a su trouver les mots pour exprimer cette part d’indicible qui nous tenaille : « La sortie de l’illusion du besoin ne se fait pas latéralement par transgression d’une limite inerte, comme coureur sort de son couloir pendant l’épreuve. Elle est bientôt plutôt de l’ordre de l’éclosion du besoin qui, dans l’enclos de son espace, vient à mourir à lui-même. Lorsque la tige du besoin renonce à son indéfinie croissance, éclot la fleur du désir. C’est en laissant se développer le besoin jusqu’au bout, en découvrant qu’il porte en lui le germe de sa propre mort, que l’homme renaît. »

En partageant avec un être proche ces quelques réflexions, je crois que nous pouvons revitaliser nos échanges, diminuer les possibilités de terrorisme relationnel et échapper à la tentation de laisser croire à l’autre que nos désirs sont des besoins.

* à suivre *

0 Comments: