mercredi 2 février 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 28 partie

Leur conversation a débouché également sur un autre changement : Arnold a fini par se familiariser avec l’idée que jamais Carine ne chercherait à égaler son degré de désir à lui, et qu’à certains moments, elle accepterait de faire l’amour avec lui uniquement pour satisfaire ses besoins plus grands que les siens. Au départ, cette idée était très décevante pour lui. Je me rappelle encore ses mots, lors d’un de nos premiers entretiens : « Je ne veux faire l’amour avec Carine que si elle le veut aussi. Que tout vienne de moi altère mon plaisir. Je veux qu’elle soit aussi excitée. » Mais petit à petit, il a commencé à prendre conscience qu’il était irréaliste d’attendre d’elle qu’elle soit aussi excitée que lui, à chacun de leurs rapports sexuels. À présent, il est capable de voir la bonne volonté de sa femme pour ce qu’elle est vraiment : un acte d’amour. « Il est facile de vouloir faire l’amour quand on déborde de désir sexuel », a-t-il admis lors de notre dernier entretien. « Je sais que certaines fois, tu le fais uniquement pour me faire plaisir. Et je t’en remercie ».

Le premier de la série d’exercices proposés va vous permettre d’avoir une discussion similaire avec votre partenaire, au sujet du rôle que tient le désir sexuel dans votre relation. Même si vous avez tous deux un taux de désir équivalent, cet exercice vous permettra de mieux saisir la réalité de votre partenaire.

Mais auparavant, je voudrais vous communiquer quelques suggestions pratiques, tirées de mes années d’expérience et de travail avec des centaines de couples en lutte avec leurs différences de désir. Lisez-les attentivement pour savoir lesquelles d’entre elles pourraient rendre votre relation sexuelle plus harmonieuse et plus satisfaisante.

* à suivre *

0 Comments: