jeudi 3 mars 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 49 partie

LES JEUX ÉROTIQUES

La popularité de ces jeux érotiques est montée en flèche ces dernières années. Une étude approfondie sur les femmes mariées, parue voilà quelques années, a révélé que 20% des femmes avaient recours à des « expédients », de quelque sorte qu’ils soient, pendant leurs relations sexuelles. En 2000, une enquête du même genre, publiée par le « Ladies’ Home Journal », a révélé que ce pourcentage était alors de 50%.

Je considère ces accessoires érotiques comme un moyen parmi les autres de donner et de recevoir du plaisir. C’est comme faire du pain. On peut soit pétrir longuement la pâte, soit employer un mixer, soit encore faire faire le travail par un pétrin électrique. Quelle que soit la façon dont on mélange les ingrédients, à l’arrivée, on obtient du pain. Le vibromasseur est, de loin, l’accessoire le plus prisé. Les premiers vibromasseurs électriques sont apparus aux Etats-Unis au tout début du siècle. Mais il est moins facile de situer quand, exactement, leur usage d’origine a été détourné, c’est-à-dire quand, pour la première fois, une femme a eu l’idée de s’en servir pour apaiser la tension de ses muscles sexuels. En tout cas, depuis, cet usage s’est largement répandu. L’attrait du vibromasseur est simple : pressé contre le clitoris d’une femme (et non inséré dans son vagin), il a le pouvoir de provoquer un orgasme rapide. Beaucoup de femmes, qui ont des difficultés à jouir, connaissent leur premier orgasme grâce au vibromasseur. Une autre raison de popularité de ces appareils est qu’ils peuvent s’acheter dans les grands magasins, les pharmacies ou par correspondance, sans provoquer le moindre embarras.

Les femmes utilisent souvent les vibromasseurs pour leurs plaisirs solitaires, mais les couples y ont aussi de plus en plus souvent recours lors de leurs ébats amoureux, car dans certaines positions, pour stimuler le clitoris de la femme, un petit appareil trouve mieux sa place qu’une main.

Selon moi, l’usage d’un vibromasseur ne rend pas les rapports sexuels mécaniques ou impersonnels, surtout si le couple s’arrange pour rester proche, par le contact de la peau ou du regard. Pour rester en contact étroit l’un avec l’autre, je conseille aux membres du couple de se tenir enlacés pendant l’utilisation de l’appareil, ou face à face, les yeux dans les yeux et qu’ils se caressent mutuellement de leurs mains libres.
Le vibromasseur peut aussi être utilisé quand seule la femme a envie d’atteindre l’orgasme. Un homme m’a décrit en quelles circonstances il utilisait l’appareil avec sa femme : « Quand je suis fatigué et que je n’ai pas envie de faire quoi que ce soit, peut-être à cause d’une journée éreintante ou d’une partie de tennis particulièrement prenante, et que ma femme se sent d’humeur, je sors le vibromasseur. Ça marche à tous les coups, et jamais ma femme ne s’en plaint. »

* à suivre *

0 Comments: