mercredi 30 mars 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 68 partie

Les couples qui restent amoureux ont parfois des symboles en commun qui prennent pour eux un sens particulier. Par exemple, dans les premiers temps de leur relation amoureuse, Simon et Dania étaient en train de se promener main dans la main dans un sous-bois, quand ils se sont trouvés face à deux tortues en train de s’accoupler. Simon a fait la remarque suivante : « N’est-ce pas incroyable qu’une tortue mâle et une tortue femelle se retrouvent dans un endroit aussi improbable, et que nous soyons les témoins de la scène? » Durant quelques minutes, ils ont observé les tortues et le rythme très lent de leur accouplement. Une semaine plus tard, alors qu’ils venaient de prendre place pour assister à une pièce de théâtre, Simon a glissé dans la main de Dania une petite tortue en céramique. Désormais, les tortues représentaient pour eux le symbole de la joie qu’ils éprouvaient à s’être mutuellement trouvés. Même si certaines femmes se plaignent de ce que la vision masculine du romanesque semble toujours être orientée vers le sexe, il ne faudrait pas séparer le sexe du romanesque. La sexualité peut faire partie du romanesque d’une manière appropriée et pleine de sens, comme l’a découvert mon ami martin. Un soir, en rentrant à la maison, il n’y avait aucune lumière nulle part, sauf une fine lueur s’échappant des persiennes de la salle à manger. Il est entré tout doucement par la porte de derrière. Lorsqu’il a franchi le seuil de la salle à manger, il a eu la bonne surprise de voir que sa femme avait dressé une jolie table, entièrement décorée de fleurs et éclairée par des bougies. Il s’apprêtait à appeler sa femme quand il a entendu sa voix câline juste derrière lui : « Es-tu prêt pour le dîner? » Il s’est retourné et l’a vue moulée dans un justaucorps rose avec de hauts talons et un petit tablier blanc. Elle portait dans chaque main une assiette abondamment garnie et dégageant un fumet délicieux…Mais ce n’est que plus part qu’ils se sont mis à table, non sans mettre d’abord les assiettes au micro-ondes! Certains hommes également aiment s’adonner à la mise en scène. Je repense à l’histoire que m’a racontée Hélène. Un jour, en revenant de son travail, elle a trouvé sur le pas de la porte les chaussures et les chaussettes de son mari. Légèrement agacée, elle les a ramassées pour les ranger, puis dans l’escalier, il y avait, négligemment jetées sur les marches, sa veste et sa cravate. Sa chemise et son pantalon se trouvaient sur le palier du premier étage, en direction de leur chambre, et finalement, elle a trouvé ses sous-vêtements accrochés à la poignée de leur porte. Elle a tourné le loquet, le sourire aux lèvres, et a vu son mari étendu sur le lit, entièrement nu, des douzaines de bougies allumées partout dans la pièce. Certaines des histoires les plus romantiques qu’il m’ait été donné d’entendre sont liées à la connaissance intime de l’histoire personnelle de partenaire. Une de mes clientes cherchait quel cadeau offrir à son mari pour ses 60 ans. Il était du genre à déjà tout avoir. Après être creusé la tête pendant des jours et des jours, ma cliente a repensé à une vieille photo de lui quand il avait 8 ans. Elle a sorti la photo et a longuement observé ce petit garçon fringant, chaussé de magnifiques bottes de cow-boy flambant neuves. Jamais elle ne l’avait vu porter de bottes de cow-boy pendant leurs quarante ans de vie commune, mais elle s’est dit qu’il devait sûrement y avoir un peu de nostalgie, quelque part en lui. Elle s’est alors mise à faire les boutiques pour en trouver une paire qui ressemble le plus possible à celles de la photo. En ouvrant son cadeau, les larmes lui sont montées aux yeux, on aurait dit qu’il retrouvait un vieil ami perdu depuis longtemps. Aujourd’hui, c’est-à-dire huit ans plus tard, il porte toujours ses bottes et sa femme a enrichi sa collection de trois nouvelles paires. Nous sommes tous liés à notre histoire personnelle. Et quand notre partenaire rend hommage à notre passé, cela peut nous toucher profondément. L’enfant qui est en nous se trouve alors intimement lié au partenaire d’aujourd’hui, à un niveau très profond de notre inconscient.

* à suivre *

0 Comments: