lundi 9 février 2009

Toxicomanie et la Femme 19e partie

Syndrome alcoolique foetal

Le syndrome alcoolique fœtal serait causé par une exposition à l’alcool. Cependant, le mécanisme exact par lequel l’exposition à l’éthanol engendre des effets nocifs est encore largement inconnu et fait l’objet de nombreuses spéculations.

Clarren, Alvord, Sume, Streissguth et Smith (1978) ont fait l’autopsie de cerveaux de quatre nourissons, tous décédés au cours des dix premières semaines suivant leur naissance. Tous étaient des enfants de mères alcooliques et tous avaient été exposés à de grandes quantités d’éthanol à des intervalles fréquents au cours de la gestation. Ces auteurs ont noté une variété de malformations et émis l’hypothèse que l’exposition in utero à l’éthanol pouvait engendrer des anomalies structurales du cerveau. Ils ont aussi constaté qu’il y avait une corrélation entre les malformations cérébrales et le degré de consommation d’alcool par la mère. De là, ils ont postulé que la gravité du syndrome pouvait être lié à la quantité d’alcool consommé, au moment de la gestation où il était consommé, et à la réponse fœtale individuelle.


* à suivre *

0 Comments: