mardi 15 décembre 2009

LA PERSONNALITÉ - 32e partie

L’APPORT DE FREUD

Données biographiques

Freud a écrit plus d’une vingtaine d’ouvrages scientifiques au cours de sa carrière. Quelques-uns sont posthumes. Nous nous appliquerons maintenant à dégager l’essentiel de sa réflexion sur le fonctionnement du moi à travers son œuvre et nous insisterons en particulier sur le moi de la personne âgée.

Au tout début de sa carrière de psychanalyste, vers 1886, Freud (1856-1939) a entrepris le traitement de ses patients par hypnose. Il s’agit d’une technique provoquant un sommeil artificiel à l’aide de suggestions. Freud procédait alors à l’analyse systématique des événements et sensations émanant des propos de ses patients lors des séances sous hypnose. Il cherchait à établir des relations de cause à effet entre ce que ses patients relataient et leurs malaises. Suite à de nombreuses séances, certains patients ressentaient souvent une atténuation, une réduction, voire-même dans certains cas, la disparition complète des malaises qui les avaient conduits au cabinet du thérapeute.

Freud ne fut cependant pas entièrement satisfait de ses premiers résultats et il lui semblait que la technique de l’hypnose était imparfaite. Il entreprit alors une nouvelle approche, celle de l’association libre. Ses patients furent invités à exprimer sans restriction et sans omission certains de leurs rêves, leurs peurs, leurs fantasmes et désirs, même les plus personnels et saugrenus. En analysant les propos libres de ses patients, Freud en vint à découvrir les conflits profonds qui paralysaient certains de leurs comportements. La résultante l’amena vers une meilleure compréhension de l’inconscient et des perceptions de soi chez l’humain. Sa technique du talking cure lui permit d’entrevoir dans les problèmes émotionnels de ses patients, des désirs sexuels inconscients qui émergeaient presque toujours du monde de l’enfance.

Ses talking cures permirent de guérir des maux que la médecine conventionnelle n’arrivait pas à enrayer. Ainsi est née la théorie psychanalytique qui influença et qui continue toujours à influencer la psychiâtrie et la psychologie humaine. Pour mieux comprendre la personne humaine, y compris la personne âgée, il faut s’attarder sur les motifs inconscients qui orientent sa conduite et la poussent à agir.


* à suivre *

0 Comments: