mardi 2 février 2010

LA PERSONNALITÉ -- 80e partie

PARTIE III

LES ÉTUDES EMPIRIQUES SUR LA PERCEPTION DE SOI

INTRODUCTION


La notion de concept de soi est issue de la psychologie allemande. Elle a été introduite aux États-Unis par James (1890), puis reprise par Rogers (1951 et 1968) qui a su en montrer toute l’utilité sur le plan de l’intervention psychothérapeutique. Au Québec, L’Écuyer (1975 et 1978) a relancé l’étude du concept de soi. Ses plus récents travaux y englobent tout le cycle de la vie. L’Écuyer, 1985, p. 3 souligne que :


Depuis, le domaine du concept de soi a pris un essor extraordinaire et on en
retrouve des applications partout : en psychologie normale et pathologique,
en psycho-diagnostic, en psychiatrie, en rééducation, en psychologie
individuelle et sociale, etc.


Baulu-Macwillie (1981) soulève l’intérêt et la portée de la perception de soi chez l’adulte en ces termes :

C’est un fait d’expérience quotidienne que d’entendre les adultes et les enfants
parler d’eux-mêmes, de leur manière d’être, de leurs convictions, de leurs
intérêts, de leur environnement et de leurs activités. Ces énoncés
semblent indiquer un besoin pour chaque individu de se distinguer comme personne unique et différente des autres (p.3
).

Pour bien situer les divers éléments associés au concept de soi et au vieillissement, tels qu’ils sont véhiculés à travers la littérature contemporaine, nous devons retourner aux origines de ce dit concept.

* à suivre *

0 Comments: