mardi 27 juillet 2010

AGRESSIVITÉ - 2e partie

THÉORIE DES PULSIONS DANS LA PENSÉE PSYCHANALYTIQUE

Freud : Dualisme psychique et théorie des pulsions

C’est à S. Freud que nous devons la découverte de l’inconscient dans le psychisme humain, comme lieu où se logent les pulsions. Toute sa vie, Freud a élaboré une théorie duelle des pulsions, en démontrant à la fois les tendances opposées et complémentaires des pulsions d’agression et des pulsions libidinales.

Ce sont d’abord les pulsions libidinales qui ont attiré son attention et amené les premiers fondements de sa théorie.

Ainsi dans la première Théorie des pulsions (1915), Freud oppose aux pulsions sexuelles ( ) les pulsions d’auto-conservation (pulsion du Moi).

Les pulsions agressives sont vues comme originant dans le Moi et ayant un but défensif, soit de lutter contre les menaces faites à l’intégrité du Sujet. Dans la seconde Théorie des pulsions (1920), Freud oppose cette fois les pulsions de vie (Éros) aux pulsions de mort (Thanatos). Les pulsions de vie regroupent maintenant non seulement les pulsions sexuelles mais ce qui avait été identifié comme pulsions d’auto-conservation (pulsions du Moi, libido narcissique). Les pulsions de mort apparaissent dans la théorie de Freud avec la nécessité de reconnaître l’existence du masochisme primaire :

« Ces phénomènes indiquent d’une façon qu’on ne peut méconnaître la présence
dans la vie psychique d’une puissance que nous nommons, selon ses buts, pulsion
d’agression ou de destruction et que nous faisons dériver de la pulsion de mort
originaire de la matière inanimée. » (Freud 1937, pp. 28-29).


* à suivre *

0 Comments: