mardi 22 février 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 42 partie

JEUX AMOUREUX POUR HOMMES

En matière de diversité sexuelle, les hommes ont la malheureuse tendance de peu innover pour leur propre compte. Il y a plusieurs raisons à cela. Comme je l’ai dit dans le chapitre précédent, les femmes disposent d’au moins trois moyens pour atteindre l’orgasme : la stimulation du clitoris, celle du Point G et la pénétration vaginale, plus les combinaisons possibles entre ces trois moyens. Mais le coït, à lui seul, suffit à faire jouir la grande majorité des hommes, aussi n’ont-ils pas un réel besoin d’attentions supplémentaires. La deuxième raison est que les femmes ont toujours été cantonnées dans un rôle passif, pendant les rapports sexuels. Un manuel sexuel écrit voilà quelque temps je donnais le conseil suivant aux hommes : « Par votre regard, par vos caresses et par ce que vous dites à votre femme, voyez-la comme une petite fille sans défense, résignée entre vos mains ». Trop de couples doivent, encore aujourd’hui, chasser de leur tête cette image profondément ancrée, Une autre raison encore, comme je l’ai déjà dit, est que certains hommes sont persuadés, à tort, que s’ils veulent avoir plus de stimulations qu’ils n’en ont actuellement pendant leurs rapports sexuels, c’est que quelque chose ne va pas chez eux. Un homme m’a dit : « Je n’aime pas quand ma femme me stimule. Je me dis alors que je pourrais avoir besoin de son aide, et je n’aime pas ça. »

Cependant, la plupart des hommes adorent les petits jeux érotiques précédant l’acte sexuel, et ils ont la sensation de ne jamais en avoir assez. Voici quelques commentaires recueillis auprès de certains hommes que j’ai interviewés :

« J’aime le corps des femmes. J’aime tout d’elles : leurs seins, leurs fesses,
leur peau, leurs cheveux, la façon dont elles marchent. Mais je n’ai pas
l’impression que les femmes aiment le corps des hommes. J’aimerais bien savoir
ce que j’éprouverais comme sensation si une femme me faisait l’amour. J’aimerais
être étendu, me laisser faire et jouir de toutes ces délicieuses sensations. »


« Quand ma femme et moi faisions l’amour, c’est comme si j’étais une abeille et
elle une fleur. Je bourdonne tout autour, je butine et ma fleur attend
simplement d’être pollinisée. Elle n’est pas très active. Pendant tout le temps
que durent nos rapports sexuels, elle reste étendue sans bouger.


« J’adorerais avoir la sensation que ma petite amie me désire autant que je la
désire. J’aimerais beaucoup sentir qu’elle est excitée en regardant mon corps ou
en me touchant. »


Que peuvent faire les femmes pour accorder plus d’attention à leurs partenaires masculins? D’abord, le leur demander. Beaucoup d’hommes acceptent volontiers de fournir ce genre d’informations. Une femme, mariée depuis vingt ans, a finalement trouvé le courage de demander à son mari de quelle manière il préférait qu’elle lui caresse les testicules. Il lui a fait une démonstration immédiate. Depuis, elle se sent une amoureuse plus accomplie, et le plaisir de son mari s’est intensifié.

* à auivre*

0 Comments: