lundi 14 mars 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 56 partie

STADE DANS LA RELATION CONJUGALE : LE ROMANESQUE

Au cours d’une de mes enquêtes, un homme a fait cette réflexion d’un air songeur : « Chaque fois que je fais l’amour avec ma femme, je prends conscience qu’il manque à nos rapports l’élément romanesque. J’aimerais que notre relation soit plus romantique. Elle a une façon si impersonnelle de réagir. Si je devais chercher une nouvelle partenaire, le romanesque aurait une place de choix dans la liste de mes désirs ». Lorsque le romanesque s’est éteint dans les relations qui durent depuis longtemps, cela peut représenter une lourde perte pour l’un des membres du couple, ou même les deux. Ils ne se sentent plus aussi aimés ou désirés par leur partenaire, même si l’engagement entre eux est important. Les femmes semblent être particulièrement sensibles aux relations sexuelles romantiques. Pour une étude récente, on a demandé à 709 femmes comment elles aimeraient faire changer leur vie sexuelle. Parmi les désirs de changement formulés par ces femmes, le romanesque est arrivé dans les trois premiers au classement. Avoir un partenaire romantique était plus important, à leurs yeux, que d’avoir plus d’orgasmes ou une meilleure communication avec leur partenaire.

Pour bien comprendre en quoi consiste « le romanesque », nous devons faire une distinction claire entre le romanesque et le stade romantique de l’amour. Le stade romantique de l’amour est une période d’euphorie prévisible, au début d’une relation amoureuse. Mais ce que j’entends par « romanesque », c’est l’expression continuelle de l’amour entre deux personnes, au fil des ans. Le stade romantique de l’amour est destiné à s’éteindre dans les prochains mois ou les prochaines années, tandis que le romanesque peut durer toujours.


Le stade romantique de l’amour est peut-être fugitif, mais il joue un rôle essentiel dans la relation amoureuse entre deux personnes, les liant l’une à l’autre aussi bien sur le plan physique que sur celui des émotions, les préparant à la dure tâche que représente la construction de la vie à deux. Pour renforcer ce lien, les deux corps produisent un cocktail chimique attirant qui crée une excitation naturelle. Quand les gens sont « amoureux », ils parlent sans arrêt, oublient de manger et partent travailler après trois heures de sommeil seulement. Les couleurs leur semblent plus brillantes, le monde plus amical, leurs tâches ennuyeuses plus tolérables. Faire ensemble les courses au supermarché peut être une expérience enthousiasmante pour un jeune couple amoureux!

Le stade romantique de l’amour peut avoir également de profondes implications psychologiques. Aux premiers temps d’une relation amoureuse, une partie de votre inconscient commence à considérer votre nouveau (nouvelle) partenaire comme la solution à tous vos problèmes émotionnels. Il (elle) va vous offrir ce que votre père et votre mère n’ont pas réussi à vous donner pendant votre enfance. Être amoureux(se) va guérir vos blessures enfantines et vous rendre équilibré(e) et heureux(se). Quand cette promesse non formulée de sécurité affective vient s’ajouter à la fougue de l’amour romantique, on vit alors l’expérience la plus extatique que connaisse le genre humain.

Mais cela ne dure pas. Généralement, au bout de trois à six mois, la réalité refait surface. Vous n’avez plus grand-chose à vous dire. Votre partenaire a besoin de moments pour lui (elle). Vos amis se sentent abandonnés. Votre travail demande plus d’attention. Vous arrivez à cours d’argent. Il faut vider la poubelle….La prise de conscience progressive du monde qui existe autour de vous indique que le cocktail chimique est en train de perdre ses effets. À mesure que vous reprenez pied dans un état d’esprit plus « normal », vous vous considérez mutuellement sous un jour moins favorable. Votre partenaire commence à vous prendre pour de l’acquis. Vous trouvez énervantes certaines de ses habitudes. L’un comme l’autre avez moins envie de faire des concessions et pensez davantage à vous extraire de la situation. C’est la ligne de démarcation entre le stade romantique de l’amour et le romanesque. C’est à ce moment-là que commence le travail réciproque sur la relation.

* à suivre *

0 Comments: