jeudi 17 mars 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 59 partie

LA RÈGLE D’OR DU ROMANESQUE

Un des conseils fondamentaux que je donne aux couples à propos du romanesque a été mis en évidence grâce aux recherches menées par le professeur Arthur Aron, à l’université de Santa-Cruz, en Californie. Une de ses expériences consistait à mettre ensemble, seuls dans une pièce, un homme et une femme qui ne s’étaient jamais rencontrés auparavant, pendant quatre-vingt-dix minutes. Ils avaient des instructions détaillées. Ils devaient d’abord échanger une information intime, comme par exemple le récit du moment le plus embarrassant de leur vie, ou ce qu’ils ressentiraient chacun à la perte d’un de leurs parents. Ils devaient aussi se regarder intensément dans les yeux, sans parler, pendant deux minutes. Parfois, au cours de l’expérience, un des chercheurs pénétrait dans la pièce et demandait aux deux personnes présentes de se dire mutuellement ce qu’elles appréciaient déjà l’une de l’autre. Une fois les quatre-vingt dix minutes écoulées, les deux personnes pouvaient sortir de la pièce par deux portes séparées, afin de ne pas avoir à se rencontrer dehors si elles ne le désiraient pas.

Cette séance unique a démontré qu’une profonde intimité pouvait instantanément se développer entre deux individus étrangers l’un à l’autre. Les deux premières personnes à avoir participé à l’expérience se sont même mariées six mois plus tard et ont invité Aron et son équipe à leur mariage!

Aron affirme que chacun des éléments de son expérience, l’enfermement dans une pièce, le regard les yeux dans les yeux, et le fait que chacun se sente apprécié de l’autre, peut conduire au sentiment d’intimité. Mais après vingt ans de recherche sur le phénomène de l’amour, il sait que le meilleur moyen de savoir si on va aimer une personne ou pas est le dernier de ces éléments : savoir que cette personne vous aime.

* à suivre *

0 Comments: