lundi 28 mars 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 66 partie

QUELQUES AUTRES PRINCIPES EN MATIÈRES DE ROMANESQUE À force d’observer les témoignages amoureux des couples, j’ai pu remarquer de nombreuses choses. Entre autres, que le romanesque exige un effort quotidien. À mes réunions professionnelles, je rencontre de temps en temps un couple merveilleux en apparence. Un jour, je n’ai pu m’empêcher de dire à la femme à quel point ils semblaient heureux, son mari et elle. Elle m’a répondu : « Eh bien, je vous remercie de me dire cela. Oui en effet, nous sommes très heureux ensemble. Chaque jour, la première chose que je fais en me réveillant est de me demander : ‘Que pourrais-je bien faire pour Charles aujourd’hui?’ C’est une habitude que j’ai depuis des années. Chaque jour, je fais quelque chose juste pour lui faire plaisir. » L’amour que se portent mutuellement ces deux personnes est évident, même aux yeux de quelqu’un qui ne les connaît pas. Il existe entre eux une synchronisation, une connaissance mutuelle qui ne peuvent être que le fruit du temps, de la volonté et de la maturité de leurs sentiments l’un pour l’autre. Une autre de mes observations est que le romanesque exige que vous soyez attentifs l’un envers l’autre. Vous ne pouvez utiliser toujours les mêmes vieilles techniques et en même temps attendre de l’autre qu’il change radicalement. Un des couples que je connais s’est aperçu des difficultés de leur relation le jour où la femme a offert un attaché-case à son mari, pour son anniversaire, alors qu’elle lui en avait déjà offert un deux mois plus tôt pour leur anniversaire de mariage. C’est à ce moment-là qu’ils ont décidé de venir me consulter. Pour produire l’effet maximum, le romanesque doit contenir un élément de surprise. Rares sont les occasions, pour nous adultes, d’avoir des surprises. Lorsque nous étions enfants, nous avions des surprises pour notre anniversaire ou pour Noël, et de petites fêtes-surprise organisées pour nous par les « grands ». Mais il n’en est plus de même à l’âge adulte. Et cela donne d’autant plus de valeur aux surprises agréables que l’on nous fait, surtout de la part de ceux que nous aimons. Mon amie Diane savait que son ami, Philippe, se trouverait à « l’Hôtel Hilton » au milieu de son long périple. Ce jour-là, elle a téléphoné à l’hôtel pour que soit montée dans sa chambre sa bière favorite dans un bac à glace. Elle lui a aussi fait préparer son dîner préféré afin qu’en entrant dans sa chambre, il ait la surprise de trouver tout ce qu’il préfère. Le romanesque ne coûte pas nécessairement de l’argent. En pleine période de récession, Blaise avait dû quitter son local commercial en ville et installer son bureau dans sa propre maison, par mesure d’économie. Comme il n’y avait aucune pièce disponible, il avait décidé de transformer le garage en bureau. Il se sentait surchargé car il devait à la fois aménager son bureau, assumer son travail et trouver un peu de temps pour son couple. En garant la voiture, un soir, après une tournée de trois jours, il appréhendait de retrouver le désordre qu’il avait laissé dans ce bureau à moitié terminé. Quand il est entré dans le garage, il a eu la surprise de trouver un bureau fraîchement repeint avec des rayonnages partout et un sol tout propre. Sa femme avait profité de son absence pour prendre trois jours de congé et finir le travail qu’il avait commencé. Une autre caractéristique d’un climat romanesque soutenu dans le temps est le respect mutuel. Imaginez un instant que votre partenaire et vous veniez juste d’être présentés l’un à l’autre et que vous soyez seuls dans une pièce pour faire connaissance. Vous vous sentez tous deux pressés et préoccupés. Vous ne vous écoutez pas vraiment mutuellement. Vous vous interrompez et anticipez les mots que chacun de vous prononce. Vous évitez de vous regarder dans les yeux. Très vite, l’un des deux prend un journal ou regarde la télévision. Pensez-vous que vous seriez attirés l’un par l’autre? Auriez-vous une impression favorable? Aimeriez-vous vivre avec cette personne pour le restant de vos jours? Comparez cette rencontre imaginaire à la façon dont vous agissez quotidiennement l’un envers l’autre. Votre travail ou votre manque d’attention vous rendent-ils involontairement durs l’un envers l’autre?

* à suivre *

0 Comments: