lundi 25 avril 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 85 partie

LES «ENJOLIVEURS »

Les gens ayant une mauvaise image d’eux-mêmes ont tendance à choisir l’une de ces deux directions. Soit ils n’apportent aucun soin à leur apparence physique, soit ils consacrent un temps et une énergie incoyables à essayer d’avoir une meilleure apparence.

Ceux qui négligent leur apparence physique expriment haut et fort l’image négative qu’ils ont de leur corps : Comme je n’ai pas un corps parfait, je n’ai nullement besoin d ‘une bonne coupe de cheveux. » « Comme je suis trop grosse, inutile que je porte de jolis vêtements, ou que j’en prenne soin. » « Avec toutes les rides que j’ai, inutile que je mette mon visage en valeur avec une jolie coiffure ou des boucles d’oreilles. »

Les gens renvoient d’eux-mêmes une bien meilleure image s’ils font l’effort de s’arranger. Si les couleurs que vous choisissez pour vos vêtements flattent le teint, s’ils vous vont bien et s’ils sont bien entretenus, vous faites forte impression dès le départ. Qu’importe que vous soyez jeune ou moins jeune, grand ou petit, gros ou mince, que votre visage soit beau ou ingrat. Les efforts que vous faites pour avoir bonne allure sous-entendent : « Je fais attention à moi. Je mérite les efforts que je fais. » Et si cela est confirmé par votre attitude ou votre manière de marcher, l’effet peut être surprenant. Les gens sont attirés par vous. Ils pensent que vous menez une vie pleine et intéressante. Ils veulent passer du temps avec vous.

On ne vous a doté que d’un seul corps. Quelle que soit sa forme ou sa taille actuelle, c’est le seul que vous ayez. Enjolivez-le et montrez-le! Si votre apparence est au mieux de ce qu’elle peut être, vous vous sentez mieux avec vous-même et acceptez mieux votre image. Et c’est ce qui vous rend attirant(e) sexuellement.

Il serait sage, également, que vous mettiez un peu plus de soin dans votre tenue vestimentaire à la maison. Il y a quelques années, une de mes amies en a tiré la leçon. Elle était remariée depuis peu de temps, et son premier mari devait venir chercher leurs enfants pour le weekend. Quand il est arrivé, mon amie est montée chercher les affaires des enfants, laissant les deux hommes bavarder en bas. En redescendant, elle a entendu son premier mari dire au nouveau : « Aujourd’hui, elle doit te sembler ravissante, mais attends donc quelques mois. Bientôt, elle va passer toutes ses journées dans de vieux joggings défraîchis et porter des chemises de nuit en flanelle informes pour dormir. Et je te conseille de t’habituer à la voir en bigoudis car elle en porte tout le temps.

Mon amie a capté le message. De ce jour-là, son second mari ne l’a plus jamais vue dans des tenues trop négligées. Elle m’a dit : « Ce n’est pas que je m’habille quand je suis à la maison, mais je porte des habits à la fois confortables et seyants. En fait, je ne me suis jamais montrée à lui en tenue négligée. »

Venir au lit, après une bonne douche, vêtu(e) d’une jolie chemise de nuit brodée ou d’un pyjama soyeux est une façon de dire : « Je fais attention à moi. » N’hésitez pas à renouveler votre garde-robe en matière de vêtements de nuit. Toutes les tailles sont disponibles. C’est une manière supplémentaire de montrer votre respect pour votre corps.

Certaines personnes, toutefois, devraient passer moins de temps à soigner leur apparence. Elles se sentent tellement peu en sécurité, à propos de ce dont elles ont l’air, qu’elles passent un temps infini à arranger leur coiffure, à décider quels vêtements porter et à se maquiller. Si telle est votre tendance, ne vous attardez plus devant les miroirs et concentrez-vous plutôt sur ce que les autres apprécient vraiment en vous. La plupart des gens sont beaucoup plus tolérants que vous au sujet de votre apparence.

Détournez l’énergie que vous consacrez à votre apparence en étant plus actif(ve) physiquement. Une des conclusions de l’enquête citée précédemment, publiée dans le magazine « Psychologie aujourd’hui » était que les personnes s’attaquant davantage à leur bonne forme physique et à leur santé avaient une meilleure image de leur apparence que celles localisées d’abord sur leur apparence. Un programme d’exercices régulier non seulement améliorait leur apparence physique, mais améliorait également la perception qu’elles avaient de leur allure. Comme l’a bien résumé une participante à l’un de mes ateliers : « J’aime mon corps même s’il ne pourrait certainement gagner aucun prix de beauté. Je prends soin de lui, car sans lui, je ne pourrais exister. Ce qui est beau chez moi, c’est vraiment la beauté qui est en moi. » Terri Sutton, dans un journal de Minneapolis, s’exprime en des termes approchants : « La méthode que je préfère pour revaloriser mon corps est de m’en servir. Ce qui veut dire danser grâce à lui, marcher, courir, sauter, faire l’amour, avoir mal parfois et sentir la douleur, sentir sa force, éprouver sa souplesse, le sentir exister, vivre en lui de manière à le sentir totalement être « moi ». »

0 Comments: