vendredi 6 mai 2011

LA NOTION DU DÉSIR CHEZ LE COUPLE 94 partie

Et puis, il y a le sens de l’ouïe. Peu de couples pensent à tirer parti des modifications de l’humeur dues à la musique. La musique peut être aussi suave que sauvagement érotique. Enregistrez-vous une cassette avec des musiques que vous aimez et qui vous détendent, vous rendent sensuel(e) ou vous excitent, mettez un lecteur de cassettes (CDs) dans votre chambre et explorez les effets de cette musique sur vous deux pendant que vous faites l’amour.

Certains d’entre vous choisiront peut-être des musiques leur rappelant leurs années passées. Il est vrai que la musique a ce pouvoir de nous projeter dans le temps. Pendant ses années à l’université, une de mes amies a passé des heures à danser sur les disques de Johnny Mathis. Un soir, juste avant que son mari et elle aillent se coucher, elle a mis une de ses cassettes (CDs). L’effet nostalgique de la musique a complètement transformé leur façon de faire l’amour, cette nuit-là. « Depuis des années, nous passions très peu de temps à nous embrasser. Nous passions directement au sexe oral. Cette fois-là, nous nous sommes embrassés et caressés pendant plus d’une demi-heure avant de faire l’amour. J’ai eu l’impression de me retrouver l’année de mes 16 ans, sauf qu’à l’époque, je ne serais pas ‘allée jusqu’au bout’. »

Pouvoir faire de la musique ensemble est aussi un enchantement. N’avez-vous jamais été ému(e) par des couples se chantant des chansons? J’ai connu autrefois un homme qui jouait de la guitare et me chantait des chansons au lit. Je n’oublierai jamais cette particularité de notre relation.

Si vous écoutez attentivement, faire l’amour génère aussi ses propres sons, sa propre musique, éveillés par vos battements de cœur et vos respirations réciproques. Vous pouvez être stimulé(e) par les sons ravissants que génèrent la fellation, le cunnilingus ou le rapport sexuel lui-même, exacerbés par les sons involontaires que produit votre partenaire au moment de l’orgasme.

Les sons de l’amour peuvent aussi être des mots prononcés, des paroles tendres, excitantes ou carrément empruntées au vocabulaire du porno. Certains amants s’excitent mutuellement en faisant une description détaillée de ce qu’ils envisagent de faire à l’autre. Une discussion érotique au téléphone peut aussi avoir des effets terribles. Un des couples que j’ai rencontrés m’a avoué que dès le matin au petit déjeuner, ils s’attisaient mutuellement par de petites phrases suggestives, et, dans la journée, chacun étant sur son lieu de travail, ils se passaient des coups de fil dignes des téléphones roses, et quand ils se retrouvaient le soir au lit, ils étaient déjà tous deux très excités.

Il existe également des différences entre les hommes et les femmes en ce qui concerne le sens de l’audition. Là encore, les femmes semblent avoir une perception plus fine. Le plus petit son peut attirer l’attention d’une femme, la distraire. Dans la plupart des familles, c’est également la femme qui dit « baisse la télé/la radio/la musique ».

Une femme m’a dit que lorsque son compagnon et elle mettaient de la musique douce en faisant l’amour, cela l’aidait à ne pas être distraite par n’importe quoi. Inversement, une autre m’a dit que même la plus douce des musiques, à ce moment-là, lui faisait l’effet d’une intrusion importune.

Également, de nombreuses femmes préfèrent avoir, sur l’oreiller, des conversations romantiques ou sentimentales, plutôt qu’entendre des propos crus. Ce qui excite au plus haut point une de mes amies est que son mari lui susurre à l’oreille à quel point il l’aime. Il est essentiel que vous preniez en considération le registre préféré de votre partenaire. N’hésitez pas à sortir de votre zone de confort et à employer des mots qui, vous le savez, vont exciter votre partenaire. Peut-être ne vont-ils pas vous exciter vous, mais l’effet produit sur lui (elle) sera votre récompense.

Quoi que vous lui disiez, regardez-le(la) au fond des yeux : cela peut doubler l’impact de vos paroles. Le ton de votre voix a également son importance. Mettre votre voix en sourdine et ralentir votre élocution peuvent transformer une petite phrase aussi simple que « Je te veux » en détonateur aphrodisiaque!


Notre sens du goût a une double fonction et sollicite à la fois notre sens du toucher et du goût. Par conséquent, tout ce que nous pouvons faire avec notre bouche a un double impact. L’acte de sucer est instinctif pour nous depuis notre naissance, et le restera pour le restant de nos jours. Nous, adultes, suçons des bonbons, parfois des sucettes ou des glaces, nous buvons de la bière ou des sodas à la bouteille, fumons des cigarettes. Là, tout de suite, mettez-vous un doigt dans la bouche et sucez-le. Notez comme la sensation est agréable. Sucez très fort, puis doucement, rapidement, puis lentement. Concentrez votre attention sur votre doigt. Explorez l’intérieur de votre bouche du doigt qui est sucé, et sentez-en les doux contours. Éprouvez la sensation de votre doigt retenu par la succion de votre langue, puis relâché. À présent, imaginez que ce soit votre partenaire qui vous suce le doigt, les oreilles, les genoux, les doigts de pied ou le sexe. Tout votre corps, est en éveil à l’idée de ses sensations.

L’acte de lécher est aussi un plaisir oral universel. Lécher et sucer le pénis ou le clitoris de son partenaire sont des actes terriblement érotiques pour beaucoup de gens. Et la sensation d’être léché ou sucé par lui (elle) représente pour eux les expériences sexuelles les plus intenses. Lécher et sucer les bouts de seins peut exciter aussi bien les hommes que les femmes. Certaines personnes, particulièrement chanceuses, arrivent même à l’orgasme par cette stimulation des seins uniquement.

Certaines s’enflamment sous l’effet de petits mordillements, un geste très courant dans le monde animal. Quand les chats copulent, par exemple, c’est avec force morsures, feulements et poils dressés. Testez sur votre partenaire l’effet du mordillement et observez sa réaction.

Les lubrifiants aromatisés et comestibles peuvent donner du « goût » à vos relations sexuelles. Ils peuvent aider les néophytes, en matières de sexe oral, à atténuer leurs inhibitions. Certains couples ne jurent que par le miel, le chocolat liquide ou la crème fouettée.

Le fait de manger est en lui-même une expérience sensuelle. En donnant consciemment à cet acte un caractère érotique, il peut rapidement devenir carrément pornographique. Si vous ne le croyez pas, louez les films Tom Jones ou Neuf semaines et demi. Voir les deux héros se donner mutuellement à manger, se regarder manger ou simplement partager un repas, est un régal délicieusement excitant.

0 Comments: